Accueil Contactez-nous Sommaire Recherche 

 

Eglise Animiste de la Première Alliance Cosmique avec OSIRIS

 

 

La Réincarnation de l'Esprit Cosmique
La théorie de réincarnation et l'évolution des âmes qui lui est liée, forment la base de l'animisme, l'idée de Dieu Universel. Á leur naissance tous les Esprits sont semblables et égaux. Ils possèdent à l'état latent les mêmes facultés intellectuelles et morales ; leurs aptitudes sont équivalentes. Ils doivent s'instruire d'eux-mêmes par le travail dans les luttes, les vicissitudes et les tribulations des existences corporelles.  Ils ont pour se guider le don du libre arbitre et leur conscience ; un Esprit protecteur les aide de ses conseils. Si l'esprit s'écarte de la bonne voie, c'est donc de sa propre volonté et il en est responsable. Les épreuves qu'il subit ne sont jamais au-dessus des moyens qu'il possède de résister au mal ; elles sont destinées à lui donner les différentes perfections ; il ne peut progresser dans son évolution qu'en les subissant avec succès.

L'Esprit devra pouvoir les dominer, dompter les vices de sa nature animale et se rapprocher le plus possible de l'état de vie spirituelle. Pour pouvoir se trouver dans les conditions imposées à une épreuve complète, l'Esprit en s'incarnant perd le souvenir de ses vies antérieures. Sans en avoir conscience, il en conserve parfois comme une réminiscence confuse, se manifestant dans certaines intuitions, dans les idées innées, dans les facultés et les aptitudes spéciales. Cette amnésie momentanée est nécessaire ; l'Esprit ne peut connaître le motif de ses épreuves nouvelles ; le souvenir de son passé, lui indiquant le pourquoi de son incarnation présente, lui enlèverait tout mérite futur. Si l'Esprit avait la notion du retard causé dans son évolution par le fait de faillir, l'épreuve n'aurait plus sa portée morale et il n'y aurait plus guère de mérite à la subir avec succès; c'est par son propre jugement que l'Esprit doit pouvoir se diriger.

Cycle des Naissances

Du fait que toutes les existences s'achèvent dans une fin du cycle, chacune d'elles - y compris celle des divinités - se trouve « illimitée » dans le temps.  Mais, le sage qui aura su reconnaître la fragilité et la caducité des biens de ce monde aspirera au salut éternel. Les adeptes animistes proclament que l'homme ne peut accéder à la sphère de l’immortalité par ses propres moyens, pour cela :

- Il lui faut la grâce de Dieu, l’approbation des « immortels », qui ne se mérite que par une fervente dévotion, et une résignation fondée sur la confiance des hommes (mortels). L'indispensable coopération de l'homme dans l'œuvre de Dieu, sur la croyance spirituelle. 

- Cependant, l'homme peut obtenir son salut par lui-même, dans la réussite aux épreuves de son existence (de bonnes actions). La vraie science et la véritable connaissance du monde leur permettraient de dominer en eux toute passion, ce qui serait bénéfique à la réincarnation présente et à celui d'existences antérieures qui devraient encore être «expiées », et qui seraient ainsi « rachetées » Et l’animisme a la conviction que le salut n'est possible que par la mort, qui entraîne inévitablement à la réincarnation de l'Esprit Cosmique. 

Après le départ du jardin d’Eden, l’homme déploie progressivement des connaissances, et pouvoirs dont son créateur à doué son image : pouvoir de procréer, de se multiplier et d’assujettir la terre. Donner tendrement la vie, sous le symbole de la  « lune », qui règle le temps universel et la venue des enfants dans la nouvelle naissance de nouveau-né.

Créature Divine  

L'esprit cosmique s'installe dans la matrice humaine, avec tous les attributs divins. C'est ainsi, l'Âme organise les fondamentaux du corps qui représentent la créature à l'image de Dieu. Et, l'Âme engendre l'Esprit humain qui à son tour, organise les attributs conceptionnels de la personnalité : Conscience et Singularité. La naissance de l'Homme conforte, et marque l'identité humaine, son droit de vivre libre en harmonie avec son environnement. Le libre-arbitre sur ces désirs les plus vils qui l’attirent soit vers la matérialité liée à la corruption soit vers le spirituel, la probité au service du bien satisfaisant.

Lorsque les scientifiques étudient les origines de la vie, très souvent ils font appel à l'ADN, molécule bien connue en matière de la recherche des origines de la vie. Ils établissent que celle-ci serait susceptible d'une infinité de combinaisons possibles, qui est la source créatrice, de tous les êtres vivants, le symbole de la fécondité et de renouvellement constant de notre humanité. Faut-il attacher de l’importance au verbe « naître » ? En effet, il s’agit d’un NOUVEAU né dont le poète Libanais Khalil GIBRAN écrit dans « Le Prophète » : «Vos enfants ne sont pas vos enfants ». Réincarnation n’est donc pas reproduction…..

Les Esprits Imparfaits

Ils se trouvent en bas de l'échelle spirite. Chez eux la matière prédomine et les rend enclins à tous les vices qui en dérivent ; ils sont sujets à la plupart des imperfections : l'envie, la jalousie, l'orgueil, l'égoïsme, la sensualité, le plaisir de faire le mal. Ils ont l'intuition de Dieu, mais leurs connaissances sur le monde spirituel sont vagues et obscures de par leur matérialité grossière. Ils se rendent compte du bonheur dont jouissent les bons Esprits et en éprouvent de l'envie ; la jalousie qui en dérive est pour eux un tourment. Ils restent sous la domination des passions qu'ils n'ont pas su dompter dans leurs incarnations précédentes ; ils ont le désir de les satisfaire et ressentent toutes les tortures déterminées par l'impossibilité de les assouvir.

Cette imposition était nécessaire et logique, les Esprits ne pouvaient être créés heureux et parfaits. S'ils n'avaient eu aucun effort à fournir, aucun progrès à réaliser, aucune épreuve à subir, ils n'auraient pas gagné personnellement. De plus, leur existence aurait été sans but réel. En s'élevant au contraire par eux-mêmes, ils deviennent dignes de l'état heureux qu'ils ont su acquérir. L'Esprit cosmique parcourt son évolution dans des stades différents, soit à l'état libre, soit l'état d'incarnation. A l'état libre ou désincarné, il a le plus souvent conscience de sa situation qu'il occupe dans l'échelle spirite.

Mlle. Rébéca. Témoigne. L'homme depuis toujours a voulu dominer les conséquences de la nature.

Alors, pourquoi j'ai choisi de parler de la réincarnation. D'abord, disons que tout énergéticien s'intéresse un jour ou l'autre à l’animisme ne serait-ce que pour le rapport qu’il peut développer avec la nature et donc les animaux. Les animaux, disons, le franchement sont ma motivation profonde, les animaux et plus particulièrement un animal, je pense à mon chien Entard. On vécu pendant 10 années, il a traversé avec moi les épreuves douloureuses d'une séparation, les difficultés professionnelles, la perte d'êtres chers, et toujours a été là, proche, attentive, oubliant les colères pour ne retenir que les caresses, sentant mieux que quiconque mes changements d'humeurs, posant sa tête sur mes genoux toujours au bon moment et vivant au jour le jour les joies et les épreuves avec le même amour au fond des yeux. Nous étions parvenus inconsciemment à une communion de tous les instants, nous comprenant d'un regard. Aujourd'hui je me dis que les difficultés sentimentales que je rencontre viennent certainement de la recherche chez l'être aimé de la même communion, j'oserai dire confusion, spirituelle. Entard est parti,  il y a trois semaines, empoisonnées par je ne sais quoi, il est partie alors que je n'étais pas à ses côtés pour l'aider, avait-il fait ce choix ? Il s’est éteint discrètement sans me gêner comme il a vécu.

Oui, je crois en la réincarnation, et quelque part je pense que Entard ne sera plus qu’un simple chien, et que sa prochaine vie sera humaine, alors peut-être nous retrouverons-nous.


En savoir plus

Rites Funéraires  le Culte des Esprits en Chine  Organisation de la survie  La résurrection de croyance Animiste

Retour début de la page

Le retour à la page   Sommaire

 

 






 

Envoyez un courrier électronique à  eglise.animiste@wanadoo.fr  Pour toute question ou remarque concernant ce Site Web.  Copyright © 2013.