L'INTRONIISATION  AVANT L'ÉLECTION  DU 4 NOVEMBRE 2008

« Blessing Obama » (Bénir Obama)

Que les mânes des Cieux et de la Terre t'accompagnent.

Ce numéro du « journal de campagne » est le dernier que je présente avant les élections du mardi 4 novembre 2008 où le peuple américain choisira son prochain président. Il sera  bref  car je n’écrirai ici que quelques mots sur une photo.

C’est une de ces photos « clandestines » qui circule parmi la communauté noire et que vous ne trouverez pas dans la grande presse américaine. Elle s’intitule « Blessing Obama » (Bénir Obama). Elle capte très bien ce lien émotionnel très fort qui existe entre le candidat et sa communauté, lien que ce dernier n’a pas voulu trop exhiber publiquement pour ne pas aliéner la majorité de l’électorat qui est blanc. 

Va ! semblent dirent les aînés. Que les mânes des Cieux et de la Terre t'accompagnent.



Regardez ces hommes et femmes âgés qui l’entourent, ces mains qui se tendent, le touchent, planent par dessus sa tête, cela ne vous rappelle-t-il pas un peu une cérémonie africaine où les « vieux » et les sages bénissent un enfant et le mettent sous la protection des dieux et des ancêtres avant un voyage, surtout un long voyage ? Regardez la façon dont Obama lui-même,  au milieu de ce cercle de vie, accepte avec humilité, tête baissée et mains qu’on devine croisées,  le message silencieux,  l’amour et l’énergie tranquille que ces hommes et femmes sont en train de lui transmettre.

 Ne vous leurrez cependant pas, ces gens ne sont pas dupes : ils savent qu’à un certain point, une fois élu, Obama ne peut pas ne pas décevoir, tant  l’espoir investi en lui est énorme. Mais pour ces hommes et  femmes qui, pour  « les pères fondateurs » qui ont écrit la constitution du pays, ne valaient à peine que 3/5 d’un homme  blanc,  pour cette communauté longtemps maintenue en esclavage et dont les membres ne pouvaient s’asseoir sur les mêmes bancs d’école ou aller dans les même restaurants que leurs concitoyens blancs, pour cette communauté méprisée et ridiculisée pendant des siècles, contempler l’idée que l’un des leurs pourrait devenir le prochain Président des États-Unis et  que l’une des leurs pourrait devenir la Première Dame du pays, est un événement qui se situe au-delà du politique. Plus qu’historique, c’est pour eux un moment cathartique.

J’aime  cette photo, c’est pourquoi  je la partage avec vous.

Emmanuel Dongala

OBAMA un Président pour un Monde Nouveau

Le monde entier a salué le triomphe de Barack OBAMA, élu 44è Président des États-Unis d'Amérique le 5 novembre 2008

La Famille de Barack OBAMA

 

Prestation de Serment le 20 Janvier 2009

 

Et que l'œil d'Horus Veille !

Cham.

Retour début de la page

Le retour à la page  Sommaire

 

 


Envoyez un courrier électronique à  eglise.animiste@wanadoo.fr  Pour toute question ou remarque concernant ce Site Web.  Copyright © 2013.