YEMAYA Déesse Reine de la Mer

YEMAYA figure dans la liste des divinités du Panthéon de l’église Animiste de notre Temps. Ensemble avec Oshun et Oya (les gardiens de la Rivière Niger), YEMAYA passe pour être "suprême dans les arts de châtiment mystique" et a protégé ses adeptes "contre tout le mal".
YEMAYA est une Déesse charitable à qui les femmes ont fait appel pour les aider pendant l'accouchement, c'est la Déesse que l'on prie pour la fertilité, particulièrement les femmes qui ont des difficultés à concevoir. Selon la légende, elle donna naissance à 14 des Dieux et des Déesses Yorubas (aussi mentionné comme "orishas") après avoir été violée par son propre fils..  

La Déesse ISIS de la mythologie  Égyptienne

La sœur et femme d’Osiris et mère d’Horus, type de l’épouse et de la mère idéale, son culte connut hors de l’Égypte dans le monde gréco-romain, et l’inscription gravée sur la statue à Saïs, traduit :  « Je suis tout ce qui a été, tout ce qui est, et tout ce qui sera, et mon voile aucun mortel ne l’a encore soulevé ». Car, pour rentrer dans le monde interdit de la femme et soulever son voile, il faut être initiale, aux secrets de trois feuilles d’or. 

Isis déesse, la magicienne. Ici, le voile est ce qui sépare deux choses, et signifie selon qu’on le met ou qu’on l’enlève la connaissance cachée ou révélée. Le retrait du voile ou des voiles d’Isis représente la révélation de la lumière et réussir à soulever le voile d’Isis, c’est devenir immortel. Mais, alors cet homme réussit à soulever le voile de la déesse de Saïs (Égypte anc.), mais que vit-il ? Il vit le miracle des miracles : Lui-même, en son corps d’éternité. Le culte d'Isis.

La Prophétesse Kimpa Vita :  Jeanne d'Arc du Congo.  

Kimpa Vita, appelée aussi Dona Béatrice, la « Jeanne d'Arc du Kongo »  Fondatrice du mouvement messianique des Antoniens, Kimpa Vita avait entendu en rêve saint Antoine lui ordonner de ramener le roi Pedro IV à Sâo Salvador, la capitale du Kongo détruite par la guerre, et de récupérer les insignes royaux détenus par l'usurpateur Jean II. Grâce à l'influence que prit sa secte au Kongo, la prophétesse réussit à ramener le roi dans sa capitale, mais ce dernier ne lui en sut aucun gré, bien au contraire, et la livra aux autorités ecclésiastiques portugaises. Condamnée comme hérétique, Kimpa Vita  fut brûlée vive en 1706.

 

YEMAYA - DÉESSE AFRICAINE DE LA MER    Hymne à Isis

La page  d'information générale oecuménique Cliquez Ici

Le retour, à la page Sommaire

 

 


Envoyez un courrier électronique à  eglise.animiste@wanadoo.fr  Pour toute question ou remarque concernant ce Site Web.  Copyright © 2013.