Accueil Contactez-nous Sommaire Recherche 

 

Eglise Animiste de la Première Alliance Cosmique avec OSIRIS

 

 

 Chapelet Animiste

 

Le chapelet, une prière qui interpelle. Pourtant, le chapelet est prier depuis plusieurs siècle.

 

LA MÉDITATION SEREINE

 

La méditation est un terme générique pour désigner un recueillement spirituel et une intention orientée vers l’intériorité. Du latin « meditari » vient du verbe « meditor », (donner des soins à). Racine thérapeutique : « meditor » est le fréquentatif de « medeor », soigner. « Action de réfléchir profondément sur un sujet ». C’est ce que rejettent les méditations orientales de  force intérieure.

Méditer sereinement !
Le but de la méditation n'autre que la transformation personnelle ; l'hygiène de la pensée mentale de ce qu'on peut appeler des "irritants psychiques" tels que la convoitise, le mal être, etc. qui nous tiennent enchevêtrés dans une servitude émotive. Et la vie devient paisible au lieu d'être une corvée permanente.

DITATION CHAKRAS

 

Chakras est le nom Sanscrit des centres énergétiques appelés aussi centres psychiques, centres d'éveil, portes de la conscience, ou vortex, en Occident.

Les CHAKRAS sont chacun en étroite relation avec une partie du corps, du psychisme, et un des sept plans de conscience. Ils sont perceptibles à la vision intérieure. Ce sont les organes vitaux de nos corps subtils. Ils sont perceptibles à des endroits du corps très innervés et très sensibles.
Les principaux Chakras, au nombre de sept, correspondent aussi physiquement, à nos plexus nerveux les plus importants. Le septième Chakra correspond à la couronne d'énergie qui se forme au sommet de la tête, lorsque l'énergie circule harmonieusement.

Les Chakras transforment les énergies cosmiques et telluriques. L'énergie vitale naît de la rencontre de ces deux énergies en leur cœur. La direction que prend l'énergie vitale à leur sortie est influencée par le mental. Ils jouent également un rôle de canaux qui lorsque nous savons les utiliser nous permettent de changer notre niveau de conscience, selon les besoins ou les envies de l'instant.
Pratique issue de l'Égypte ancienne et transmise par l'Alchimie dont on retrouve les enseignements dans divers courants. Le savoir à été morcelé, probablement suite à l'incendie de la bibliothèque d'Alexandrie, en 47 av. J. C., puis en 390 (700 000 volumes). Au Moyen Age, certains aspects de cette connaissance furent à nouveau transmis par l'écriture, sous forme codée, par la tradition alchimiste. A la fin du 17ème siècle, l'alchimie fut discréditée et les connaissances qu'elle véhiculait s'effacèrent de la culture Occidentale et Africaine.

 

 

LA CONSCIENCE POSITIVE

 

La méditation est nécessaire au développement des qualités mentales. 

L’œuvre d'esprit peut assurément être améliorée, et la méditation est un moyen de réaliser cette transformation. La méditation est une activité de 1’esprit consistant à le familiariser, à l'habituer à un objet ou à une signification. Fondamentalement, cela signifie s'accoutumer à l'objet sur lequel on médite. Il y a deux types de méditation : la méditation analytique et la méditation de concentration. La première consiste à analyser un objet, la seconde à stabiliser l'esprit sur cet objet. On distingue aussi deux méthodes, tant pour la méditation analytique que pour la méditation de concentration :

1.Celle consistant à prendre un objet de méditation, comme l'impermanence, en tant qu'objet de l'esprit, pour réfléchir et l'examiner plus intensément. La matérialisation de l’esprit.

2.Celle où l'on cultive une attitude mentale, comme l'amour par exemple, auquel cas l'esprit se transforme en la nature de l'objet médité. La spiritualisation de la matière.

Pour bien comprendre le but de la méditation, il est utile de connaître les pratiques, l’orientation de la conscience positive. Le facteur le plus important est l’intentionnel, car il induit à la fois notre propre bonheur et celui des autres, dans le futur. Mais pour que l’intention soit pure et parfaite, il est nécessaire d'avoir une vue juste. Le comportement (conduite) doit être correctement fondé sur la spiritualité : il est donc primordial de s'assurer une vue philosophique juste. Tel est le but ultime des pratiques animistes concernant l’intentionnalité. C'est de devenir maître de son continuum mental - il s'agit de devenir véritablement humain (sens de la bonté). Et, d'une manière générale, dans le concept animisme de base, on distingue trois  principes de l’enseignement :

Dieu créateur des cieux et de la terre (Univers) L’unicité du monde. L’homme est une créature de Dieu, le quasi-fils de dieu, autonome et responsable de ses actes (intentionnalité) devant Dieu (Jugement originel) ; La vie est causée dans les êtres humains vivants par une âme, qui est le souffle de Dieu créateur, entité divine dans le corps humain ; La bonté intrinsèque, qualité morale, altruiste d'aider tous les autres êtres vivants, et de ne porter aucun préjudice à autrui (intentionnalité).

La racine commune de tous les enseignements religieux, est donc la bonté intrinsèque.  L’enseignement de notre seigneur bien aimé OSIRIS, son origine dans la recherche de la bonté, la volonté, l’esprit de Vérité/Justice (Mâat) entre les hommes et les êtres vivants, entretenu naguère dans l’Arche de Noé, en gage récurrent d’une nouvelle humanité. 

Le Conseil 

Il est inutile de se concentrer si la volonté est distraite ou préoccupée par autre chose. Il faudrait vous détacher de plus en plus des préoccupations de l’existence quotidienne et de libérer votre pensée pour la concentrer sur des idées et des images de beauté, de sagesse, de lumière et de paix intérieure. Mais avant d’entreprendre la démarche spirituelle quelle que ce soit, concentrez-vous pendant quelques minutes sur le monde de la lumière (le jour ou la nuit) et demandez aux forces animiques (Lumière d’esprit) comment agir. La réponse viendra sous formes de pensées, sentiments ou gestes symboliques. Toutefois, il faut impérativement écouter ses pensées en observateur sans s’y  identifier et passer du domaine mental, au domaine instinctif. Ce qu’on vous demande, c’est d’être capable de ressentir et exprimer avec l’objectivité. Certes, méditer, c’est ternir compte de son corps pour l’ouvrir à l’esprit, au divin ; C’est, profiter de son silence, chemin secret qui emmène vers le sacré, pour découvrir et approfondir son silence intérieur. Ce qui ne doit pas signifier pour autant qu’il faille prendre toutes ses sensations pour des expériences spirituelles !

 

Méditer Seul ou Accompagner

 

Autant l’aventure spirituelle est solitaire, autant il importe de ne pas s’initie seul. 

Le débutant a besoin d’être guidé : Il a besoin d’un contrôle. Plus l’être pénètre dans ses profondeurs spirituelles, plus ce contrôle s’avère précieux. Les écueils, les dangers, les étapes ont été éprouvées et les dimensions, pas toujours ordinaires, qui s’ouvrent au méditants pouvant être déstabilisants : L’énergie spirituelle est une lumière, c’est aussi un feu qui consume. Il existe les obstacles de la méditation. Car, méditer est un acte courageux : on y croise des obstacles, régulièrement, du premier jour au dernier. Des expériences chargées d’affectivité, des désirs ou des craintes primitives peuvent surgir des profondeurs de l’inconscient. Et les dangers de la méditation. En faisant descendre dans les profondeurs de l’âme, présente de nombreux dangers : Là, où se cache la quiétude se nichent aussi les forces inconscientes. L’homme peut faire alors une expérience, où il risque de brûler. Une raison de plus pour éviter, la pratique sauvage de la méditation et pour y être accompagné par un maître ou spécialiste en la matière.

Suis-je Conscient de mes Actes au Quotidien ?

Nos possibilités évolutives dépendent aussi de nos capacités à nous poser les bonnes questions librement.
En voici quelques unes qu’un travail sur le second centre peut susciter :
Quelles sont les désirs et les émotions que je ne me permets pas d’exprimer ?

Quels sont les désirs qui m’appartiennent véritablement ?

Quelles sont les désirs à l’origine de mes émotions ?

Quelles sont les activités qui me procurent le plus de plaisir ?

Comment pourrais-je rendre mes activités plus agréables ?

Qu’est ce que je risque en me faisant plaisir ?

Qui décide de ce que je peux me permettre ?

 

Pourquoi la Prière ?  Parole de Dieu l'Unique    L'Itinéraire quotidien  Rupture de jeûnes  Prière   Les prière Usuelles   Louange à Amon-Râ  Yoga Pharaonique  (Galerie(livre)   horoscope  Zodiaque solaire   La Réalisation du Soi

 

  Retour début de la page  

Le retour à la page  Sommaire

 

Envoyez un courrier électronique à  eglise.animiste@wanadoo.fr  Pour toute question ou remarque concernant ce Site Web.  Copyright © 2012.  Conception du site  web : Antoine Oyabi.