La ziggourat 

Dans les principales villes mésopotamiennes, le visiteur moderne peut observer des édifices colossaux qui ressemblent à de hautes tours. Certaines de ces constructions se dressent encore fièrement sur une hauteur de plusieurs dizaines de mètres. D'autres, ravagées par le temps, ne sont plus que de monstrueuses masses informes, d'autres encore ont des aspects fantasmagoriques qui inspirent crainte et mystère. Ces édifices abandonnés depuis plus de deux milles ans sont appelés : "ziggourat". Les ziggourats sont une caractéristique de l'architecture mésopotamienne.

Pour quelle raison les Mésopotamiens ont-ils construit des ziggourats ? 

Personne ne peut répondre avec certitude à cette question. Aucune source mésopotamienne ne donne la fonction des ziggourats. De plus aucune ziggourat n'a été retrouvée entière, il manque toujours le sommet. Contrairement aux pyramides d'Égypte, les ziggourats gardent jalousement leur secret.

La Tour de Babel

La plus célèbre des ziggourats est celle de Babylone. Origine du mot "BABEL" : Babel vient du verbe "BLL" qui signifie : mêler, confondre (les langages.) Ainsi, la tour de Babel est donc celle qui mêle (les langages.) Le mot "Babel" se rencontre dans de nombreux autres textes bibliques puisque "Babel" signifie aussi Babylone. La tour de Babel, celle qui mêla les langages, est aussi la tour de Babylone ou la ziggourat de Babylone.

Pourtant, dans la Bible, elle est nommée : "Tour de Babel". Le récit de la Genèse nous, raconte qu'au temps où les hommes parlaient la même langue,  ils se dirent : "Allons ! Bâtissons-nous une ville et une tour dont le sommet touchera le ciel".

Grâce au récit Genèse 11, son souvenir a traversé le temps.

Ainsi pour les auteurs de la Bible, les bâtisseurs de la ziggourat de Babylone n'étaient que des gens prétentieux qui voulaient atteindre le ciel. Qu'en est-il vraiment ? Pour en savoir plus consultez le site web:www.ezida.com 

Genèse chapitre 11

— 1.Toute la terre avait une même langue et des paroles semblables.

— 2. Or, en émigrant de l'Orient, les hommes avaient trouvé une vallée dans le pays de Shinéar, et s'y étaient arrêtés.

— 3. Ils se dirent l'un à l'autre: "Çà, préparons des briques et cuisons-les au feu." Et la brique leur tint lieu de pierre, et le bitume de mortier.

— 4. Ils dirent : "Allons, bâtissons-nous une ville, et une tour dont le sommet atteigne le ciel ; faisons-nous un établissement durable, pour ne pas nous disperser sur toute la face de la terre."

— 5. Le Seigneur descendit sur la terre, pour voir la ville et la tour que bâtissaient les fils de l'homme ;

— 6. et il dit : "Voici un peuple uni, tous ayant une même langue. C'est ainsi qu'ils ont pu commencer leur entreprise et dès lors tout ce qu'ils ont projeté leur réussirait également.

—7. Or çà, paraissons! Et, ici même, confondons leur langage, de sorte que l'un n'entende pas le langage de l'autre."

— 8. Le Seigneur les dispersa donc de ce lieu sur toute la face de la terre, les hommes ayant renoncé à bâtir la ville.

— 9. C'est pourquoi on la nomma Babel, parce que là le Seigneur confondit le langage de tous les hommes et de là le Seigneur les dispersa sur toute la face de la terre.

C’est assez curieux !

Les Mésopotamiens sont-ils vraiment des gens prétentieux, comme l’expliquent les auteurs de la Bible ? Pourquoi ont-ils construit les ziggourats ? Y avait-il des temples au sommet des ziggourats ? Y pratiquait-on la hiérogamie ? Le rituel religieux. On imagine l’occasion de "mariage sacré", met en exergue l'union sexuelle entre deux divinités. Lors des cérémonies de la fête du nouvel an, le Roi s'unissait avec une prêtresse anonyme qui représentait une déesse. Cet acte symbolisait la création et avait pour but de baisser des tentions sociales et d'apporter la prospérité au pays. Pour en savoir plus consultez le site web : www.ezida.com 

Nimrod fils de Cham   Noé le patriarche  Malédiction de Cham  Panthéon animiste

Retour début de la page

Le retour à la page Sommaire

 

 

 




 

 

Envoyez un courrier électronique à  eglise.animiste@wanadoo.fr  Pour toute question ou remarque concernant ce Site Web.  Copyright © 2013.