LA PIÈCE Á CONVICTION

En 1454, le Vatican mit en oeuvre un plan diabolique pour exterminer la race Noire de la surface de l’Afrique à travers une Bulle Papale qui reste l’acte déclencheur de la Traite. Mais n’était-ce pas avec la complicité des Rois Européens !

De nombreux ouvrages et articles de presse relatant l’histoire de la traite, s’ingénient à prétendre que les portugais auraient mis en place le trafic négrier dès leur arrivée en Afrique.

Ainsi, pour ces écrits fallacieux, les européens seraient venus en Afrique au XVème siècle avec la ferme intention de faire du commerce.

Cependant l’analyse de la documentation historique révèle que leur intention n’était absolument pas commerciale. Et pour se faire une idée précise de leur véritable intention, il suffit d’examiner le texte de la Bulle papale édité en 1454.

Le 8 janvier 1454 : Le jour où le Vatican déclara la guerre à l’Afrique

La Bulle pontificale d’appel à la "guerre sainte" contre les Nègres, datée du 8 janvier 1454 et rédigée par le Pape Nicolas V (de son vrai nom Tomaso Parentucelli) a eu des conséquences désastreuses pour l’Afrique noire.

Néanmoins dans le cadre de l’historiographie, celle-ci représente une "pièce a conviction" importante car elle nous permet de mieux cerner l’état d’esprit du roi Alphonse V du Portugal.

LE PAPE NICOLAS V

ARITSTE PEINTRE : LAURENT DE LA HYRE - MUSEE DU LOUVRE

Cette Bulle Papale de 1454 en dit long sur la philosophie matérialiste de la chrétienté. Chrétienté qui d’ailleurs aujourd’hui s’accommode encore sans mal avec l’Euro alors que ses représentants africains crèvent la dalle avec le Franc CFA (franc des colonies d’Afrique). Mais bon, les voies du diable sont elles aussi impénétrables !

Extrait de la Bulle du Pape Nicolas V, 8 janvier 1454.

"Nous avions jadis, par de précédentes lettres, concédé au Roi Alphonse, entre autres choses, la faculté pleine et entière d’attaquer, de conquérir, de vaincre, de réduire et de soumettre tous les sarrasins (c-a-d les Nègres), païens et autres ennemis du Christ où qu’ils soient, avec leurs royaumes, duchés, principautés, domaines, propriétés, meubles et immeubles, tous les biens par eux détenus et possédés, de réduire leurs personnes en servitude perpétuelle (...) de s’attribuer et faire servir à usage et utilité ces dits royaumes, duchés, contrés, principautés, propriétés, possessions et biens de ces infidèles sarrasins (nègres) et païens (...)

Beaucoup de Guinéens et d’autres Noirs qui avaient été capturés, certains aussi échangés contre des marchandises non prohibées ou achetées sous quelque autre contrat de vente régulier, furent envoyés dans les dits Royaumes "

 

Commémoration de l’Abolition de l’Esclavage le 10 mai  LA MALÉDICTION DE CHAM FILS DE NOÉ  Les Conversions forcées  10 déclarations détonantes destinées à justifier la destruction de l’Afrique !

 

Contribution des internautes, et retrouver le même texte sur le site web www.africamaat.com

 Retour début de la page

  Le retour à la page  Sommaire  

 

Envoyez un courrier électronique à  eglise.animiste@wanadoo.fr  Pour toute question ou remarque concernant ce site Web. Copyright © 2004. Eglise Animiste . Concept site web : Cham Oyabi.