LA CÉLÉBRATION DU CULTE ANIMISTE


 

La Prière expression de l’Âme Humaine

L'Église Animiste de notre Temps jouit d'une grande richesse liturgique qui malgré les aléas de l'histoire lui a permis de conserver la foi de ses fidèles créatures matures. Les célébrations, à la fois amples et populaires, ont toujours employé la langue locale. Elles sont à la fois un parfum d’Enseignement - Pratique et de  Louange. Les prières usuelles, comme  la contemplation sont orientées vers notre seigneur Osiris à la gloire de Dieu Amon-Râ, notre Dieu Unique.

Cela peut paraître complexe, mais il existait une tradition selon laquelle une culture nouvelle introduisait à chaque fois un Dieu original ou du moins, donnait une préséance à la divinité à travers la célébration de son culte. Ainsi, pour la Nouvelle Église animiste, le « Culte des Ancêtres » reste au centre de Rituel religieux dans le Temple Animiste. Et puis le « Culte d’Isis », le « Cultes des Mânes »,  pareil au «Culte des Morts.» Le salut des âmes solitaires.

Toutefois, le paysage Religieux Animiste contemporain apparaît ainsi comme extrêmement riche et fluide.

Le Culte Animiste est tout d’abord, le Culte des Ancêtres. Principe de solidarité en tout, entre diverses générations. La création de relations meilleures avec son époux(se), les membres de sa famille et de sa communauté d’origine, ses collègues, ainsi que leur aide réciproque, sont toutes reliées à la notion de « Salut. » L’une des caractéristiques traditionnelles de la Religion Animiste est le fait qu’il s’agisse d’une Religion des « relations humaines. »  Ainsi, le Culte des Ancêtres souvent, analyser davantage comme un culte des morts, entraîne un nouveau questionnement concernant les notions traditionnelles de l’« Âme», d’« Esprit », pareil au « cosmos. »

 Laisser la solidarité s’ouvrir comme une fleur d’espoir, entre les hommes, femmes créatures de Dieu.

L’Église Animiste de Notre Temps, symbolise le monde visible et invisible, le sacrifice de tous nos prophètes, des théologiens nouveaux et anciens, hommes et les femmes, par Noé notre Ancêtre Universel, le but a toujours été de célébrer dignement de différents cultes :  le Rite Funéraire, le Tétramorphe, la Vie ou Mort et la Résurrection se départir dans la félicité.

Le culte de sacrifice ne s’offre et ne peut s’offrir qu’à Dieu universel et Unique. Et l’église a coutume de célébrer de temps à autres des célébrations en mémoire et en honneur des Divinités quelles que soient leur dimension géographique (locale, nationale, universelle). En effet, ce sacrifice ne leur est point offert, mais à notre Dieu Universel, seul qui les, a couronné d’une gloire immortelle. En ce sens que le « Chapre » Prêtre animiste crâne rasé, ne peut exprimer nommément la Divinité, il commence par prononcer le nom de Dieu notre Seigneur Osiris, ensuite, il désigne le nom de la Divinité. Mais en sacrifiant à Dieu Amon-Râ seul, c’est à dieu qu’il rend des actions de grâces pour les victoires éblouissantes des Divinités dont il implore la protection.

Le Temple Animiste.  De si loin je suis parti! N’avoir plus de chemin que celui qui nous porte vers toi Amon-Râ, notre Dieu aimé. Le Temple de Religion Animiste, Rappel Vivre, c'est être appelé à mourir un jour. Le mot TEMPLE ne désigne pas que des bâtiments faits de mains d’homme !  Alors que depuis des siècles et des siècles ce n’est qu’à  cet aspect matériel  qu’il est fait référence. Tout, l’espace est tissé de décor bleu, pareil à la maison commune endimanchée. Le but subtil vise avant tout à réunir sous une même adoration, les différents cultes en vue de leur fusion et de contribuer ainsi à la paix sincère.

En somme, le temple est un microcosme à l’image du monde : son sol est en terre, son plafond orné d’étoiles est le ciel, le Dieu Unique qui habite est le démiurge indispensable à la permanence de la création toujours menacée par les puissances destructives du chaos initial.  Les yeux fermés, naviguer dans la Lumière.  N’ayons pas peur de soi-même !

 

Admirez les images qui, prouve l'espoir, en dépit des difficultés de nature à empêcher l'existence même de la foi animiste dans le monde à travers des méthodes abominables de persécutions, les conversions forcées. Etc. Enfin l'église animiste retrouve la prière sacrée et la tradition des Ancêtres. Il y a depuis deux ans, les animistes disposent leur propre église pour faire comme les autres, les hindous, les musulmans ou les chrétien. C'est grâce à la municipalité de l’État de l'arunachal pradesh dans le Nord-est de l'Inde a mis à leur disposition une grande salle qui leur permet de se réunir plusieurs fois par semaine pour se recueillir et procéder à leurs cérémonies, de Culte de Réincarnation, Culte des Morts, agir par le monde des Esprits  et de la Raison, la conscience sur le destin de l'Homme. Agir sur son destin est ce un objectif inaccessible?

 

Mieux Connaître Son Alimentation

Il est de tradition animiste de mieux connaître son alimentation, cela nécessite la maîtrise de son environnement alimentaire. Il ne s'agit pas de vivre ou de  confondre  avec ce qui se propose aujourd'hui. La tradition enseigne que le corps masculin ne se nourrit pas, comme un corps féminin. Car leur destin corporel est différent. Et selon l'âge, de l'enfant à l'adulte. D'un corps sein, à un corps malade. Ici, la notion de nourriture prend tout son sens, dans la gestion du corps humain. La culture animiste est attachée à tout ce qui est à l'origine de bonne santé, comme le bien-être mental et physique. De nos jours, comprendre son environnement alimentaire devient indispensable, car, la durée de notre existence sur terre en dépend.

 

 

 

Le Retour à la page  Sommaire

Retour début de la page

 


Envoyez un courrier électronique à  eglise.animiste@wanadoo.fr  Pour toute question ou remarque concernant ce Site Web.  Copyright © 2013.