L'alimentation du Corps et de l'Âme
 Que ton alimentation soit ton seul médicament Hippocrate (460 - 370 av JC)  

Dans vos grandes villes modernes, des personnes souffrent tous les hivers soit en été, de rhumes, d’angines, de bronchites parfois, de lèvres gercées, etc... et cela leurs pourrissent la vie, les courants d'air aussi rendent facilement malade. L'humanité fragilisée! Il y a de moins en moins de médecins vous proposant de manger des Oméga 3 naturels. Par exemple: Noix, graines de tournesol bio, huile de première pression à froid NON RAFFINÉE, pour faire disparaitre les maladies : les rhumes, les angines, etc.

Plus notre conscience s'élève, plus notre alimentation doit être légère !Nos aliments influencent nos pensées. Une alimentation lourde est incompatible avec une clarté d’esprit. Une alimentation chargée de souffrance animale vous attirera de la souffrance en permanence.
L'eau et l'air sont des aliments! L'air contient l'énergie vitale, base de notre santé.

Donc, Soyez curieux, prenez votre santé entre vos mains en commençant par s’intéressé sur les différentes sortes de médecines autour de vous, je dirais même traditionnelle.


Le rapport 2004 sur l'état de l'insécurité alimentaire dans le monde se veut une étape dans la poursuite de l'objectif du Sommet mondial de l'alimentation de 1996 : réduire de moitié, d'ici 2015, le nombre des êtres humains qui ont faim. Avec neuf millions de personnes souffrant chroniquement de la faim en moins dans le monde depuis 1992, l'objectif qui revient à réduire de 800 à 400 millions le nombre d'affamés est loin d'être atteint.

Une conclusion s'impose donc : il faut faire mieux. Et c'est possible, s'applique à démontrer le rapport. Il donne pour exemple les trente pays (comptant près de la moitié de la population totale  du monde en développement) dans lesquels la sous-alimentation recule.
L'Afrique subsaharienne, par exemple, est la région où le plus grand nombre de pays ont réussi à réduire le taux de prévalence de la sous-alimentation de plus de 25 %. Les recettes pour y parvenir varient et leur diversité même est un facteur déterminant.


Ainsi, la polyculture, l'utilisation des connaissances locales permettent de s'attaquer au problème sur plusieurs fronts.

Par ailleurs, des alternatives comme l'éducation ou l'alphabétisation, qui n'ont pas un rapport direct avec l'alimentation, ont cependant leur place dans ce combat car l'amélioration du niveau de vie des populations concernées dépend d'une meilleure instruction.

Surtout, insiste le rapport, la diminution de la sous-alimentation commence avec la fin des conflits armés locaux, responsables non seulement des urgences alimentaires mais également de la faim chronique généralisée.

L'état de l'insécurité alimentaire dans le monde 2004, Suivi des progrès accomplis en vue de la réalisation des objectifs du Sommet mondial de l'alimentation et de la Déclaration du Millénaire FAO 2004, 40 p. I5BN 92 52051783 15 $ US


Donc soyez les bienvenus pour apporter vos témoignages, des vidéos, des livres, des commentaires sur la Santé du Corps et de l'Âme.
 

  

 

Population humaine   Quelle place pour les plus pauvres ? L'île des hommes-fleurs  Animistique La résurrection de croyance animiste  La philosophie primaire

Retour début de la page

 

Le retour à la page  Sommaire

 





 

Envoyez un courrier électronique à  eglise.animiste@wanadoo.fr  Pour toute question ou remarque concernant ce Site Web.  Copyright © 2013